Côte ouest canadienne: parcs nationaux

[29.07.2018-23.08.2018]

On reprend le ferry en sens inverse et on se met directement en route, direction le parc de Jasper. En chemin, nous traversons des paysages désertiques et le thermomètre atteint les 40 degrés. Bref, on ne s’attendait pas à ça au Canada!! Et pourtant, on crève de chaud. Heureusement, ce soir-là, le camping sera au bord d’une rivière super rafraichissante. De quoi retrouver une température décente avant d’aller au lit dans la tente. Pour passer une nuit à entendre les trains de marchandise passer… On n’avait jamais vus de trains aussi longs auparavant. Un seul train remplace des centaines de camions!! Tout est décidément plus grand au Canada.

En chemin, nous passons devant le majestueux Mont Robson. On aurait aimé faire un trek autour de ce dernier, mais comme on l’aura vite appris, en juillet et aout, il faut s’y prendre longtemps à l’avance pour réserver ses campings. Même les backcountry campings… Nous aurons donc quelques déceptions à ne pas pouvoir faire autant de treks que prévu, mais nous réussirons à faire de belles randos. En plus, en arrivant à Jasper, on est accueillis par des orages impressionnants. On est bien contents de ne pas être en haute montagne du coup… On profitera du mauvais temps pour aller à la super librairie de Jasper et mettre à jour le blog, sauver des photos et commencer à organiser notre aventure africaine. Mais ça, c’est une autre histoire.

IMG_6400

A Jasper on sera basés pendant 6 jours dans l’overflow, soit un immense terrain où se retrouvent tous les campeurs qui n’ont pas pu trouver de camping. Et il y en a beaucoup! On se trouvera un coin bien sympa, un peu dans la forêt. Jasper sera notre parc préféré. Non seulement les paysages sont magnifiques, mais les randonnées sont superbes et chaque jour nous verrons plein d’animaux: cerfs, chèvres sauvages, boucs, aigles, coyote et même… ours!!! Un jour nous sommes allés faire une randonnée dans le nord du parc, la sulphur mountain.

Au retour, nous sommes allés nous détendre dans les bains Miette Hot Springs. L’occasion de prendre une petite douche, vu que les campings dans lesquels nous restons n’en sont pas équipés. Encore sur notre petit nuage, nous reprenons la route et là, dans un virage Jérôme crie « Nounours!! ». Nous stoppons net à moins de 5 mètres d’une maman ours et de ses 3 petits qui sont en train de se délecter des baies dans les buissons au bord de la route. Nous passerons 5 minutes magiques à les observer, avant que maman ours décide qu’il est temps de partir. Et c’est à ce moment que d’autres voitures arrivent. Nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir les voir de si près, dans de bonnes conditions et si longtemps.

Mais si nous aimons beaucoup Jasper, nous souhaitons également découvrir d’autres parcs, notamment celui de Banff. La route des glaciers est magnifique, mais comme d’habitude, on prend conscience du recul de ces géants de glace et c’est tristement impressionnant. Mais que c’est beau! De tels espaces vierges, ça donne le vertige et ça donne envie. Il faudra décidément revenir par ici, en dehors des vacances scolaires et avec quelques bonnes cartes topo en poche.

Nous passerons plusieurs jours à faire des randonnées autour de Lake Louise et Banff.

Puis pendant quelques jours nous allons dans le parc Yoho (dont j’adore le nom) pour faire une boucle et le Iceline Trail. On découvre les campements tout confort, équipés de poteaux pour suspendre la nourriture à l’abris des ours. Le premier jour nous profitons de la rivière pour nous rafraichir et prendre un bain de soleil, sous le regard amusé des randonneurs à la journée qui viennent jusqu’ici pour admirer la cascade. Après une bonne nuit à plus de 1000 mètres d’altitude, on n’a toujours pas été croqués par un ours et une grosse journée nous attend. Durant la matinée nous serons seuls, en bonne partie en forêt et donc, en toute logique, en quête de champignons. Il y en a plein et on trouvera même quelques cèpes. Chouette, de quoi agrémenter la polenta de ce soir!

L’après-midi nous marchons au-dessus de la forêt, juste en-dessous d’immenses glaciers. Il y en a partout autour de nous, c’est magnifique et on comprend pourquoi cette randonnée, qui peut être faite à la journée par un autre accès, est si populaire. D’ailleurs, on croise pas mal de monde, mais pas beaucoup avec de gros sacs à dos. C’est bon de reprendre le mode trekking, ça nous avait manqué! Même si on ne retrouve pas la même émotion à monter la tente, vu qu’on dort dedans tous les soirs…

Il fait très chaud aujourd’hui et comme en attestent les photos, le ciel est un peu voilé, très bleuté. On se dit que ça doit être normal, c’est qu’il fait très chaud. Mais quand même, on a du mal à distinguer les montagnes alentours et on ne voit même pas le fond de la vallée. Au second campement, on découvre un lac magnifique, le Yoho lake. Un peu froid au premier abord, si on reste bien en surface ça passe. Et ça revigore après une rude journée. Il y a même deux fauteuils en bois qui nous attendent… Elle est pas belle la vie??

Le troisième jour, on plie la tente et c’est bizarre, j’ai comme l’impression qu’il y a des cendres sur la toile. Mais je ne vois pas trop d’où ça vient. On se remet en route pour une petite journée, on repasse devant les impressionnantes Takakaw Falls et on redescend dans la chaleur écrasante de la vallée.

On avait échappé à cette période caniculaire dans nos montagnes, mais une fois au camping on transpire. Même le vent est sec et brulant!! En se renseignant au centre des visiteurs, on apprend que la raison pour laquelle le ciel est voilé, voire complètement gris en fond de vallée, c’est à cause des feux de forêt. Il y en a tellement en ce moment, que les fumées (le smoke) envahissent le ciel pendant des jours et des semaines. Même les feux importants qui sévissent en Californie ont un impact jusqu’ici en raison des vents qui ramènent tout. Et rien qu’en Colombie Britannique, il y a plus de 600 feux… C’est fou, on n’avait jamais rien vu de tel. Un jour à Banff, un orage éclate à 17h et en raison du smoke et des feux, une ambiance d’apocalypse plane sur la ville. On chante donc « This is the end, my friend » en rentrant au camping.

Tout cela nous passe un peu l’envie de randonner. On ne voit rien, il fait atrocement chaud et respirer des cendres en plein effort, c’est pas ce qu’il y a de mieux. En plus on a envie de rentrer vers vancouver, pour régler deux trois affaires avant de rendre la voiture et retrouver nos amis. La décision est prise, après une dernière journèe dans le parc Kootenay, à profiter des bains thermaux et du joli cadre du camping, on repart en roadtrip, direction Kelowna. C’est à mi-chemin de Vancouver et le coin est réputé pour ses pêches et … ses vignes!! Youpi, encore un pays dans lequel on peut faire une dégustation de vin!!

On sera surtout séduits par les excellents vins de vendanges tardives qu’ils font, les Ice Wines. Ils ont plusieurs bonnes bouteilles et globalement le vin est nettement meilleur qu’en Nouvelle-Zélande, mais le rapport qualité prix toujours inférieur aux vins argentins et chiliens. On profitera quand même d’une accalmie dans le smoke pour aller faire un pic nic au bord du lac. Comme d’habitude depuis qu’on est au Canada, on se prépare notre petite salade à midi et on regrette juste que l’endroit soit trop familial pour oser sortir une bonne bouteille de blanc pour accompagner tout ça. Le cadre s’y prête bien! C’est simple, pour ceux qui connaissent, j’ai l’impression d’être à la plage de Lutry. On fera quand même une petite sieste, comme toujours dès qu’on en a l’occasion. Après, on se remet en route en observant les maisons qui bordent le lac. Beaucoup de retraités, toutes les maisons tirées à 4 épingles et toutes ont les énooooormes bus-caravanes (les RV ou big rig) garées devant. Il parait que la région concentre le plus grand nombre de millionnaires du Canada… Ah bon?

Accompagnés d’un cageot de pêches excellentes, nous repartons en direction de Vancouver, puis de Squamish, où nous devons rendre la voiture. Ce brave bolide nous aura accompagné pendant 35 jours et nous aura permis de découvrir plein d’endroits dans ce coin du Canada. Merci à toi chère Nissan!! Une dernière nuit dans un BC Camping, un dernier tour en bus Greyhound et nous revoilà à Vancouver. Nous sommes à nouveau accueilli par Sandra et Joel, qui ont une nouvelle colocataire. La maman de Sandra, Julia, en visite au Canada et qui nous rappelle ô combien notre espagnol est basique et, de plus, bien rouillé. On essaye quand même, mais heureusement Sandra vient à notre rescousse pour traduire quand la discussion devient trop complexe. Par exemple expliquer ce qu’est une vendange tardive en espagnol …. Euh …. Vino tardivo?
Nous irons également manger une bonne pizza avec Maria Cecilia, qui aura gentiment pris le temps de nous voir malgré son agenda surcharché. Merci à tous pour cette chouette soirée!!! On s’est bien marrés, on a bien mangé (mmmmh pizzaaaa) et on a hâte de remettre ça. We’ll see you as soon as you come to Europe, otherwise we’ll have to come back to Vancouver before we head for an expedition to Yukon and Alaska 😉 And Joel you still have to teach us that card game!!

On serait bien restés encore un peu avec eux, dans ce cocon douillet de Vancouver. Mais la date du départ approche à grands pas et en un claquement de doigts, nous voilà déjà le 23 août. Petit stress, comme toujours avant les grands voyages et j’ai la même impression qu’à notre départ en tour du monde. En effet, on avait prévu initialement de rentrer après le Canada, c’était sensé être la fin de l’aventure. Donc j’ai comme l’impression qu’une page se tourne, qu’une aventure se termine effectivement, mais qu’un nouveau chapitre démarre. On reprend nos gros sacs, on se motive et c’est parti direction la Tanzanie!!!

Petite émotion à survoler si proche de la maison après un an d’absence. On atterrit en Europe, à peine le temps de dire ouf et on est repartis. On vous l’a dit, une autre aventure nous attend et on se réjouit de bientôt vous la raconter!!

DSC_0543

Marielle & Jérôme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s