Détente aquatique en terre Maya

[20.06.2018 – 12.07.2018]

Notre prochaine étape nous amène au Mexique! Ayayaïeee Caraammba!

Nous arrivons le soir à Cancun, et nous traversons la ville pour rejoindre notre auberge. En longeant la côte, nous passons devant tous les énormes hôtels. Il y en a des centaines, démesurés, et on se demande même comment autant des touristes peuvent loger ici. La Grande Motte version XXL!

Nous ne traînons pas trop à Cancun, même si on s’est déniché une petite auberge sympathique en ville, loin de l’agitation de la côte. Nous filons vers l’Isla Mujeres, histoire de profiter des plages sublimes, sable blanc, eau turquoise, cocotiers, enfin vous avez sûrement déjà vu ces cartes postales ! Mais bon, ici, le touriste vedette est américain. Ouhhh Yeah Man! Ça veut dire tout le monde avec son gobelet de 1,5L de soda ou bière dans l’eau, on te propose les pina-colada sur la plage à 11h du matin par plus de 30 degrés, prix exorbitants tout ça tout ça.

Bref, pas trop notre truc, donc on part vers la Isla Holbox, à quelques heures de Cancun, en bus et ferry. Et là c’est plus relax, sur cette île dépourvue de voitures. C’est plus tranquille et nous passons 3 jours dans un camping très sympa. Nous allons à la plage, où nous sommes presque seuls. Une étendue de sable blanc qui s’étend sur des kilomètres, à perte de vue. Le paradis! En plus, nous sommes super contents, nous avons trouvé une crème solaire biodégradable écolo-friendly, indice 50! Allez hop, toute la journée en plein soleil. Mais dis donc ça chauffe le soir ! On regarde et mince, la crème n’est pas résistante à l’eau. Bon, il ne reste plus qu’à aller chercher de la biafine pour nos deux crevettes toutes rouges!

Nous revenons sur le continent et prenons la direction de Valladolid, en bus. Ici, nous allons visiter le très célèbre site Maya de Chitchen Itza. La 7ème nouvelle merveille du monde! Nous sommes tellement pressés d’éviter les foules de touristes, que nous arrivons en collectivo assez tôt pour acheter les deux premiers billets de la journée. C’est un peu comme si on achetait les deux premiers billets de la journée au Louvre, la classe quand même. Du coup nous avons la possibilité de visiter le site encore vide et de prendre de belles photos, notamment de la monumentale pyramide centrale. Le site est très beau, avec beaucoup de pyramides annexes, des temples etc. Un peu plus tard dans la journée, les vendeurs de souvenirs ont envahi le site et il devient difficile, voir fatigant de s’y déplacer. Vite, il est temps de s’en aller, d’autant qu’un bel orage arrive! Sur le chemin du retour, nous faisons un arrêt au cenote de X’keken. Les cenotes sont des “trous d’eau”, des bassins naturels formés dans la roche calcaire. Il y en a des milliers au Mexique et dans les pays voisins, formant un véritable labyrinthe avec des rivières souterraines. Celui-ci est magnifique, entièrement souterrain, avec une eau turquoise éclairée par un puits de lumière dans le plafond. Il y a même des poissons! Et cette eau autour des 22-25 degrés est très rafraîchissante. C’est validé, les cenotes, nous, on adore!

Nous revenons ensuite sur nos pas vers la Isla Mujeres, et ce, dans un but très précis: nous allons à la rencontre des plus gros poissons de la planète, les requins baleines. Départs à 8h30 en bateau, avec une météo parfaite. Au bout d’une heure, ils sont repérés. Nous nous jetons à l’eau les premiers et rencontrons 1, 2 puis 3 requins baleines. L’un d’eux s’approche la gueule ouverte, il est visiblement en train de manger du plancton. Sur le moment, tu te sens tout petit. Ils sont tellement immenses!! Ce sont des géants, 10m de long, plusieurs tonnes. Nous nageons proches d’eux. Ils sont paisibles, tranquilles. La rencontre est magnifique et nous mettrons plusieurs jours à nous en remettre. On a qu’une envie, retourner dans l’eau pour continuer ce moment magique.

Nous nous remettons des nos émotions et prenons la direction de Tulum où nous visiterons de mystérieuses ruines Maya en aplomb de la mer, ainsi que quelques cenotes. Nous serons dans un hostel un peu excentré, mais avec piscine et mise à disposition de vélos. Autant dire que les journées seront paisibles et sous le signe du « no stress ».

Puis, nous continuons dans cet état d’esprit vers la Laguna Bacalar. Coup de cœur pour ce petit village hors des sentiers battus, au bord d’une lagune bleue turquoise qui vire au vert lorsque l’orage s’approche. C’est très tranquille et nous pataugerons quelques jours ici. D’autant que nous avons trouvé une bonne adresse pas chère avec le restaurant la Pina!

Notre avant dernière étape nous amène vers Mérida, la capitale de la province du Yucatán. Après une journée consacrée à suivre les équipes nationales belges et françaises en Russie et ponctuée par une soirée au cinéma, en espagnol (bon OK pas besoin de cerveau pour comprendre Jurassic World), nous visiterons l’incroyable site archéologique de Uxmal. Le plus beau selon nous, avec de sublimes pyramides et des temples démesurés. De plus, la faible affluence touristique nous permet de découvrir ce site tranquillement, en se croyant presque seuls au monde.

En guise de dernière étape, nous irons sur la Isla Cozumel. C’est en face de Playa del Carmen. En traversant en ferry, nous sommes choqués de voir l’étendue des dégâts provoqués par la sargasse. Cette algues qui prolifère anormalement et qui envahit toute la mer des Caraïbes, notamment à cause des eaux réchauffées et très polluées du golf du Mexique. Mais bon l’essentiel c’est pas d’arrêter le problème à sa source hein, mais bien de nettoyer les plages pour faire tourner “l’industrie du tourisme”. Bref.

Cozumel est réputée mondialement pour son récif corallien. Et donc, après une “formation” plongée de 20 minutes, et pendant que Marielle va faire du snorkeling, plouf à 20m sous l’eau. Et là, c’est un autre monde: coraux multicolores formant des canyons dans lesquels nous slalomons, poissons tropicaux par milliers, tortues, homards, raies et même requin. Magnifique. Et dès qu’on remonte, on a envie d’y retourner!!!

Durant ces trois semaines au Mexique, nous avons fait de très belles découvertes, notamment notre rencontre avec les requins baleines, ces géants de la mer. Nous aurons apprécié la sérénité de l’Isla Holbox, le calme de la Laguna Bacalar, l’immortalité des temples Mayas de Chitchen Itza et Uxmal, la fraîcheur des cenotes. Beaucoup de bleu, de vert et de sable blanc… Mais il est temps de quitter notre paradis aquatique pour remettre les pieds sur terre: direction le Canada!

Jérôme & Marielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s