L’Asie par la Malaisie

Sur un coup de tête, on décide de s’envoler vers Kuala Lumpur. La Malaisie sera notre porte d’entrée vers l’Asie du Sud Est. Des billets d’avion moins chers que les autres destinations, ainsi qu’une curiosité pour ce pays finira par nous décider. Ce pays accueille tout de même près de 25 millions de visiteurs par an, il doit y avoir quelques petites choses à y découvrir.

KUALA LUMPUR

On passe deux jours dans la capitale vibrante de Kuala Lumpur. Au menu, du street food, des jus de fruits frais, des musées, des gratte-ciels et un tout petit peu de shopping. Il fait une chaleur écrasante et on a l’air un peu en décalage avec nos fringues de trekkeurs.

On se sent tout de suite bien ici, ça change beaucoup de nos trois derniers mois. Tout est facile! On obtient plein de renseignements très aisément et se déplacer en ville est un jeu d’enfant grâce notamment au réseau de bus GOKL, entièrement gratuit. Quelques villes européennes pourraient s’en inspirer… Voir la ville de nuit depuis la Menara Tower est magnifique, on se croirait presque à NYC.

On découvre donc la passion des malaisiens pour la street food et la nuit les rues se remplissent de vendeurs ambulants de toute sorte de plats. Ça a aiguisé notre appétit et nous hésiterons à rejoindre directement Georgetown sur l’île de Penang. En effet, cette ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO est particulièrement réputée pour la diversité et la qualité de sa nourriture de rue.

DSCN4701

DSCN4714

 

CAMERON HIGHLANDS

Avant, comme c’est (presque) sur le chemin, on fait une halte aux Cameron Highlands. Situé en altitude, on y trouve le plus grand producteur de thé de Malaisie, les BOH tea. C’est un héritage de la période coloniale pendant laquelle les britanniques ont décidé d’aller développer cette activité lucrative au milieu de la jungle. Aujourd’hui les plantations sont toujours gérées par la même famille et l’entreprise produit près de 4 millions de kg de thé par an. J’ai bien lu les petites pancartes explicatives du centre situé au milieu des plantations de thé. On n’aura pas très bien choisi notre moment pour visiter par contre, puisqu’on est là samedi et dimanche. Et c’est la folie!! Il y a tellement de monde et de voitures que des bouchons monstrueux se forment dans ce petit coin de montagne. Et le bus local, qu’on a pris le matin, ne circule pas l’après midi à cause de ça. Parce que si nous on est venus voir les plantations de thé, les locaux viennent également voir (et déguster) l’autre star locale: la fraise!! J’ai bien failli repartir avec un gros coussin en forme de fraise, mais le regard de Jérôme m’en aura dissuadée. Je suis sûre que ça aurait pu être utile…

On visitera donc un petit peu, de bon matin. L’après midi, le monde et les averses nous ramèneront à des activités plus basiques: manger et faire la sieste. Après tout, ça reste des vacances.

En conclusion, les Cameron Highlands, à visiter hors weekend et si la météo est un peu plus stable, pour pouvoir profiter des balades dans les alentours. Mais surtout, hors weekend et vacances scolaires!

PENANG

On reprend un bus direction l’île de Penang, reliée au continent par un pont. Et là, on se fera un festival culinaire! J’attribue une note particulièrement haute au coco Shake. Du lait de coco frais, mixé avec de la glace coco. Un délice!

Georgetown est également devenue une scène importante du street art ces dernières années. À chaque coin de rue il y a des choses à observer, que ce soient de beaux bâtiments bien rénovés ou des fresques murales imposantes.

On passera donc une journée entière à déambuler dans les rues, malgré la chaleur un peu écrasante. On passera visiter la « maison bleue » dans laquelle a été tourné le film Indochine il y a quelques années de cela. Très jolie, mais un peu déçue de ne pas pouvoir tout visiter, une bonne partie étant réservée aux clients de cet hôtel privé. Heureusement, on a fait le « musée du chocolat » juste à côté. Il s’agit d’une boutique plus que d’un musée, mais avec dégustation gratuite de chocolat et de café. On ne dit pas non!

Le lendemain, une envie de fraîcheur nous amènera dans le parc national situé à une petite heure de bus de Georgetown. C’est parti pour une (petite) randonnée dans la jungle direction Turtle Beach. Non baignable, on nous indique que cette plage est bien moins fréquentée que la populaire Monkey Beach. Effectivement, il n’y a pas foule et on profitera bien de cette petite rando pendant laquelle on verra des singes, des varans et des tortues de mer. Ces dernières on les verra dans le centre de protection et je devrai résister à l’envie de prendre une de ces mini tortues trop chou avec moi. Les varans ne me feront pas cet effet bizarrement …

LANGKAWI

Pour terminer ce voyage en Malaisie, nous nous dirigeons ensuite vers l’île de Langkawi. Cette grande ile possède deux avantages: le premier, c’est qu’on peut y prendre un bateau pour rejoindre la thailande. Le second, c’est que la bière, normalement très fortement taxée dans ce pays, n’est pas chère. L’île est duty free depuis 1987, trop la fête. On fait notre premier plongeon dans la mer d’Andaman et on est tout contents! Enfin un peu de détente au soleil! Ce qu’on ne savait pas encore, c’est que les plages et les îles visitées allaient être de plus en plus belles, de plus en plus époustouflantes.

Sur langkawi, on fait une petite balade à scooter, on voit quelques cascades, mais ce qui nous plait le plus c’est un marché nocturne où l’on peut manger de tout pour pas cher!! Youpi!!!

La Malaisie a été une belle découverte pour nous, surtout par l’accueil chaleureux que nous ont réservé les malaisiens. Et… la street food!!! Une renaissance après 3 mois de Dal Bhat!

Marielle & Jérôme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s