Au pays des montagnes 

23 septembre 2017

Le 1er septembre, atterrissage à kathmandu. La fameuse! Après avoir entendu plusieurs récits de voyages, on se demande bien quelles impressions nous laissera cette ville mythique. Après les ambiances désertiques et arides de Leh, la première chose qui nous saisit c’est tout ce vert!! Oui, on a l’impression d’atterrir au milieu de la jungle. Certes, il y a la ville, mais tout autour, des collines verdoyantes. Ça fait du bien!

On restera quelques jours à Kathmandu, le temps de décider du programme de la suite et de me remettre un peu du voyage. Mais quelques jours, c’est bien suffisant!! Il y a beaucoup de choses à visiter, mais au milieu de tout ce bruit et surtout cette pollution, on a vite besoin de respirer ailleurs, retrouver un peu de nature sauvage.






Nous avons fait les classiques du coin: durba square, bakhtapur, dream garden, friterie, zigzag entre les voitures et bien entendu, boudhanath. Pour moi, le symbole du Népal, haut lieu du bouddhisme et que je rêvais de voir un jour de mes propres yeux.

DSCN3642

07 septembre 2017

Départ pour Pokhara. On a revu tous nos plans pour le Népal. Il y a beaucoup de restricted area qui nécessitent des permis spéciaux et pour ça de passer par des agences. D’autres régions nécessitent des jours de transport ou des vols intérieurs dont on préfère se passer. Parce que 1) moi et les petits coucous ça fait deux, 2) ça plomberait pas mal le budget. Alors le temps de revoir notre copie, se ressourcer et réfléchir à tout ça, on va à Pokhara, camp de base pour aller faire le trek de l’Annapurna circuit.



On se prépare gentiment à repartir en trek, tout en profitant des beaux couchers de soleil sur le lac de Phewa et des attractions touristiques du coin. Comme à notre habitude, on déambule à pied à travers la ville plutôt que de prendre les transports. Une question de budget, mais aussi de remise en forme. Il ne faudrait pas être trop rouillés avant de repartir en montagne! D’ailleurs, on fait vraiment nos touristes et on se rend au musée de la montagne. Un peu vieillot, mais très intéressant! Allez, J-1, il est temps de vraiment se mettre en route. Demain, on prend le bus pour se rendre au départ du trek. Décision de dernière minute: on ne prend pas la tente cette fois. On fera ce trek en lodge. Et ce fut la bonne décision je pense. On aurait galéré à trouver des bons spots à bivouac et franchement, c’était assez reposant de dormir dans les lodges et surtout de compléter nos petits repas avec les plats des lodges. Ils font de tout! On a même vu (mais pas pris, quand même …) de la fondue suisse. Pendant ce trek, on avait tout de même emmené la popote, de quoi nous faire des pauses thé un peu partout et recharger les batteries pour continuer à faire avancer nos pieds fatigués.

Ce qui fait le charme de ce trek, c’est la variété des paysages. On commence dans les rizières et la jungle pour finir dans le désert du Mustang, en passant par des alpages et des ambiances alpines. Et une quantité toute aussi impressionnante de plantes diverses et variées…


IMG_3066

DSCN3696

DSCN3711


J’ai même eu droit aux deux dernières sangsues qui trainaient par là à la fin de la mousson. Quelle chance! Une chaussette et une chaussure pleines de sang, super! Mais sinon, globalement, à part des bobos mineurs, le trek se déroule tranquillement. Un soir, alors que nous logeons dans un lodge très rudimentaire mais qui a une vue  imprenable sur le massif des Annapurnas, nous assistons à un spectacle impressionnant. Un orage d’une extrême intensité transforme les montagnes en une gigantesque scène de lumière, avec des éclairs qui fusent toutes les demi secondes. On se dit qu’on a de la chance de ne pas être au milieu du déluge, mais bien au chaud dans nos duvets, à quelques kilomètres de là. Puis, après quelques jours de marche, on arrive au pied de ces géants de glace. On en prend plein les yeux, encore une fois, et on profite du spectacle en sirotant un petit chai.

DSCN3783

DSCN3797DSCN3775

Les journées se suivent et nous prenons de l’altitude, doucement, mais sûrement. Les lodges dans lesquels on s’arrête sont vides ou presque. On sent que la saison n’a pas encore commencée. Dans chaque village, on s’active à repeindre les maisons, remettre les chambres en état et les gens sont détendus. Quelle chance on a d’être là!! Ce sera aussi pour nous la première fois (mais pas la dernière) qu’on déguste du fromage de yak. Dans un village, on demande à un monsieur où on peut trouver le fameux fromage. Il va dans sa petite maison et en revient avec une énoooorme meule de fromage, dont il nous coupe un bout. Tellement bon!!

DSCN3859DSCN3849DSCN3876

IMG_3073

DSCN3881DSCN3882DSCN3898

Après plusieurs jours de marche, on crapahute dans des paysages de haute montagne et on arrive enfin au col le plus élevé du trek, le Thorung la, à (et là je cite Jérôme): 5400 et des patates.

DSCN3935


On a eu une chance incroyable avec la météo. Une vue dégagée des deux côtés et toute la journée!! Plus bas dans la vallée, on se retrouve dans la région du Mustang qui nous rappelle les ambiances du Ladakh, avec ce côté très minéral des montagnes et cette architecture bouddhiste.

DSCN4009DSCN4018DSCN4021DSCN4024

Ce trek s’achève quelques jours après le pass, on décide de rentrer en bus pour profiter de quelques jours de repos à Pokhara. Ah les voyages en bus bien reposant du Népal…


On aura mis 12 jours, c’était moins physique que le Zanskar, mais on arrive gentiment à plus de 30 jours de trek depuis le début de ce tour du monde. Le corps le sent (surtout le mien) et réclame une pause. On essaiera de compter les kilomètres et les dénivelés parcourus pour un prochain article.

Pendant ce trek, on a décidé qu’on aimerait tenter une autre aventure. Aller frôler les sommets dominant cette planète. Aller observer, si possible, ces géants imposants. Toujours en autonomie, mais pourquoi pas en profitant des lodges. L’annapurna circuit c’était joli, mais on sent qu’on a besoin de découvrir une autre facette du pays. Peut-être une facette moins touristique? Un peu plus montagnarde? On vous en dira un peu plus dans quelques temps! On change d’itinéraire tous les deux jours…

Pour le moment, c’est l’heure d’aller déguster un jus de fruit frais au bord du lac et de profiter du coucher de soleil, après une journée bien chaude. Et oui, on se croirait en plein été ici!


Santé 🙂

Marielle & Jérôme

6 réflexions sur “Au pays des montagnes 

  1. Merci de nous faire voyager à travers vos récits et de nous faire rêver. Heureux de vous suivre pendant votre périple. Bisous à vous. Sylvie, michel, Matthias et Adrien.

    J'aime

    1. Apres une longue absence, on va essayer de pondre un (au moins) bel article sur nos aventures de ce dernier mois. Avec des photos encore plus belles !! Comment faire autrement avec de tels paysages??

      J'aime

  2. Coucou les couz !
    C’est le premier commentaire qu’on vous laisse, mais wahouuuuuuu … trop la classe de suivre vos differents treks, aventures, balades, repas et autres évènements de votre voyage …
    En plus hier le prix nobel de médecine a été remis à des americains qui bossaient sur le rythme circadien … comme un signe du destin pour vous motiver !!!
    On vous suit et on voyage avec vous… vivement vos prochains kilomètres !
    Merci de la part de toute la famille
    Cécile, Zoé, Diane et Romain

    Toujours plus loin … Toujours plus haut !!!

    J'aime

Répondre à Romain FELIX et Cécile BOUTIERE Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s